dev.xiligroup était présent au WordCamp 2009 de Paris

Il est 9h55, la Cantine dans le passage est vide, 10h15 – après du tourisme dans le quartier (désert) et ses fameux passages ‘de Montmartre’ aux commercants historiques – les ‘francophoniens’ de wordpress arrivent.

Small Office

Small Office

Quel contraste entre les champs à côté de mon petit bureau (soho) de province et la densité parisienne, pluvieuse voir neigeuse de ce samedi à la Cantine (on a rien vu du ciel tellement absorbé par la densité des échanges entre la centaine de personnes présentes sur deux étages).

Paris Gare de lyon

Paris Gare de lyon

Ce qui frappe d’emblée sur ce ‘barcamp‘, quand on entre, c’est que les participants qui attendent, ne sont pas devant un verre mais leur écran de leur portable mac ou pc et ce dans toutes les positions inimaginables… mais, somme toute, pas trop difficile d’engager une conversation.

Très vite, j’identifie les personnes clés du jour, ceux qui animent le site http://www.wordpress-fr.net/ et sont les co-auteurs du livre en français, c’est eux qui enregistrent notre arrivée et en guise de ticket d’entrée donnent un tee-shirt très sympa.

Tee Shirt WordCamp 2009

Tee Shirt WordCamp 2009

Sur le bar, à côté des bonbons et carembars, le saladier des goodies (autocollant et crayons….)… la panoplie est complète (mais impossible de masquer mes cheveux gris de « quinqua » car ils sont ici tous très jeunes et hommes car dames sont rares).

Goodies WordPress

Goodies WordPress

Il est 11h ça démarre par un tour de présentation des personnes présentes… ce qu’ils font et ce qu’ils attendent (en tag) de la journée. Pendant la pause déjeuner, le tableau des séances regroupant les souhaits est réorganisé en 16 tables rondes d’échanges qui vont s’échelonner de 13h jusqu’à 18-19h en 4 lieux de la cantine.

A 16h, c’est en vrai (live) (et non en cire comme au musée Grévin voisin) que l’on a vu apparaître avec ses converts rouges MATT co-inspirateur/fondateur de WordPress pour une plénière pendant laquelle il a refait un historique de WordPress, évoqué l’avenir proche et répondu aux questions-réponses.

Pendant toute la journée, les flash et les videos ont crépités. Difficile d’être incognito dans un Wordcamp ou un Barcamp. Bientôt le topo sera sur http://wordpress.tv/, on l’imagine.

Que retenir de cette journée ?

Cela fait déjà plus de 4 ans que j’utilise WordPress et petit à petit je deboogue (via le tracs), développe des thèmes enrichis de functions et des plugins. C’est donc très attentif, que je me dis : cette journée riche de sujets se révèle très fructueuse.
Initialement le choix avait été fait sur wordpress comme produit/service quant à notamment son architecture technique (à la fois légère et très structurée) et la vitalité (réactivité) internationale.

En tant que webmestre et data-designer :

De donner un visage à d’autres, de voir les sites très dynamiques ou à haut trafic, cela conforte un choix et donne des arguments à persévérer. On voit aussi que l’on va pouvoir interroger des experts qui ont du recul de sites WP dans des conditions d’utilisation extrêmes.

En tant que développeur :

Les tables rondes n’ont pas été très techniques ou didactiques mais les échanges en ou hors séance ont permis d’échanger les cartes et de reprendre ainsi contact.

WordPress annonce près de 4000 plugins, mais combien sont maintenus ou nécessaires pour le site dont on a la charge. Si j’étais amené à en développer une dizaine dont 4 sont publiés (*), c’est que je n’ai pas trouvé celui attendu (code compliqué, fonctionnalité inadaptée,…) ou qu’il n’est plus suivi par son créateur qui ne répond pas au courriel ou sur son forum.

Ces extensions sont comme des pièces de lego qu’on ajoute. Mais attention au spectre de l’entropie et de l’écroulement à force d’ajouter ces fonctionnalités qui souvent interfèrent entr’elles. C’est une des difficultés du développeur qui, en publiant, fait non seulement l’effort de documenter son extension mais aussi de vérifier sa portabilité/interopérabilité sur différents contextes.

Open Source rime souvent avec liberté d’utiliser etc… mais plus rares sont ceux qui font part ou font remonter l’information ou l’expérience. Cette journée « live » encourage à réagir « online » et à publier.

En tant qu’utilisateur / auteur :

Pour des auteurs seuls ou des associations, les immenses progrès de l’interface « admin » les affranchissent des aspects techniques et ils peuvent se concentrer sur le contenu du site, de son évolution. Pour un usage plus social, la forte intégration de BBpress va permettre de remplacer d’autres forums comme simpleMachine restant assez technique.

Alors que la réplique de la statue de la Liberté de New-York est sur l’île des cygnes (pont de Grenelle) à Paris, Matt a clos son topo, pour rappeler les conditions d’utilisation de WordPress, par une diapo avec le mot freedom.

En guise de phrase finale, je félicite les organisateurs (Xavier, Amaury et les autres) qui ont pris la liberté de mettre au point cette journée. Je pensais trouver des développeurs cachés derrière leur écran mais non, ce sont des inventeurs et des manageurs.

Michel S.

(*) les plugins xili, l’extension iTouch pour wp-ecommerce. Traductions (WP-ecommerce, PostNotification,…)

Ce contenu a été publié dans Actus, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à dev.xiligroup était présent au WordCamp 2009 de Paris

  1. Ping : xiligroup dev » xiligroup at WordCamp Paris

  2. Ping : WordCamp Paris, c’est fini : merci à tous ! | WordPress Francophone

  3. Ping : Hebergement .TV » Blog Archive » » WordCamp Paris, c’est fini : merci à tous !

  4. Ping : WordCamp Paris, c’est fini : merci à tous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

77 + = 83